Qu'attendre d'un mouvement néo-symboliste aujourd'hui?

Publié le par Léna h. Coms

L'idée d'une association serait d'organiser des événements et des actions symbolistes en rassemblant les artistes symbolistes de la France et de l'Europe entière. Pour cela il me faut rassembler dans la France des peintres d'attachement symboliste enchanté par l'idée de rassembler les artistes ayant de mêmes intentions. Une association à but non-lucratif permettrait d'asseoir une base au mouvement. Grâce à cette association, de nombreux artistes pourront se rencontrer en échangeant de même idées et leurs différences, ils pourront collaborer pour des expositions, des projets artistiques, sociaux ou philosophiques. Ils pourrait principalement se tenir une exposition des artistes néo-symbolistes dans une où plusieurs ville(s) (pourquoi ne pas songer à un salon itinérant d'ailleurs). Ce salon donnerait lieux à ces artistes d'être réconforté dans leur intuitions artistiques, de partager, de découvrir d'autres artistes, mais aussi d'être un tremplin, les mécènes, les médias, les éditeurs, critiques et galeristes pourrait s'y rendre et faire circuler l'idée d'un courant néo-symbolistes. Ce salon serait un lieu de rencontre et de découverte pour le public et les acteurs néo-symbolistes. L'association permettrait le contact avec le monde médiatique, artistique et culturel. Cette association permettrait donc aux artistes épousant la cause symboliste de se faire connaître, de se faire un nom, et de mieux vivre ainsi de son art.

C'est aussi pour une meilleur efficacité du symbolisme: le mouvement ainsi identifié (l'étiquetage serait utile) permettrait une reconnaissance artistique et un pouvoir d'action plus vastes. Le symbolisme étant un art total et ultra-culturel, il serait donc necessaire de lui reconnaître une existence vraie. Ainsi l'artiste confirmé comme le débutant pourra bénéficier d'un prestige et d'un réel réseau relationnel. Ainsi les artistes mis en contact les uns entres les autres pourront s'associer pour des projets d'arts total ou pour compléter leur création par l'association avec un autre artiste. Tout doit être mis en oeuvre, dans le respect d'une idéologie symboliste adapté aux besoins de l'époque. Ainsi, en plus d'une éventuelle revue, de l'éditions de manifestes, de mise en place d'expositions et de festivals, il serait envisageable de mettre en place compte tenu de l'époque, un site internet, et d'user d'autres moyens de communications actuels. Le public le plus large comme le plus professionnel devrai avoir accès à ce mouvement affirmé. Une association ainsi fondé bénéficierait de fond culturels, du soutiens de certaines ville et de tous mécène défendant le néo-symbolisme.

Ce mouvement permettrait donc le contact, l'échange et la fusion des artistes entre eux, mais aussi l'affirmation de leur existence au public non-initié comme professionnel. Il affirmerait qu'il n'y pas de frontières entre les arts et les idées, il ressouderait les arts plastiques avec l'artisanat ou la scène et le livre... il casserait ces murs qui nous empêchent de nous épanouir socialement: rupture des genres, actions d'avant-garde et reconnaissance.

Enfin me direz-vous, quel est le 'grand dessein' d'un tel rassemblement? Le symbolisme comme le néo-symbolisme et l'expression de l'intuition de divers artistes de différents pays et de différents milieux. Il est l'expression de ce langage puissant et doux, il est un regard sur le monde et le prévient sous forme de métaphore de ces vicissitudes, de ses doutes, de ses faiblesses. Le monde et loin d'être épanouie et éveillé. Le symbolisme se propose comme une voie d'éveil et d'épanouissement social. Certain n'y verront à première vue que de jolie histoire, de jolies images, du bon temps, ils comprendront ce qu'ils pourront, la vie ferra le reste. Si une personne dans la foule trouve quelques réponses à ses questions grâce à ce rassemblement, il n'aura pas eu lieu pour rien...



Publié dans réflexion

Commenter cet article

Thierry B 07/03/2010 09:58


Hello,
Léna, j'ai mis beaucoup de temps à répondre à ton commentaire sur mon blog http://tableaux-thierry-brugvin.over-blog.com/
 que je n'avais pas vu. Mais effectivement, je trouve très bien l'idée d'organiser l'idée d'une rencontre sur le néo-symbolisme.
A bientôt
Thierry B