Enquête: le corps-instrument dans le Symbolisme

Publié le par Léna h. Coms

Cet article est dédié à Ariane (Ainsi, elle pourra suivre mes recherches d'où qu'elle soit).
Le corps fusionné en instrument? La question est passionnante. Mais par où commencer. Il m'a semblé bon tout d'abord d'aller voir du côté du mythe d'Orphée, l'incarnation du poète-musicien (après les livres XXI des Métamorphoses d'Ovide) au moment où Orphée subit la jalousie de Bacchante, qu'elles le déchirent et jettent les morceaux de son corps avec sa harpe à l'eau.
C'est l'illustration ci-dessous qui me semble la plus proche d'une fusion corps-instrument:

orphée


Mais en songeant à une période picturale plus ancienne, il me semble bon d'aler faire un tour du côté des "jardins des délices" de Bosh:
Bosch-monstre-jardin-garden[1]

Les instruments n'y sont pas fusionné avec le corps, mais leur taille immense en fond des sortes de ventres-accoucheurs d'où naissent les hommes lubriques, les poètes et les musiciens.

Man Ray, le violon d'ingres

Je propose ensuite de faire un saut vers le surréalisme, on pense aussitôt au "Violon d'Ingres" de Man Ray. Les surréalistes explorent les cinq sens en règle générale, il n'est donc pas étonnant de retrouver de nombreuses récurrences de l'instrument de musique dans l'oeuvre de Chirico. Ses marionnettes, amalgame d'objets et de formes n'excluent pas l'instrument, cependant que la distinction chair-matériaux se fait nette.

chiricochirico (2)chirico(3)chirico(4)

Toujours à la frontière du surréalisme, j'ai exploré les oeuvres de Dali où l'instrument parmi les cinq sens se fait un objet de l'inconscient.  On remarque de nombreux pianos, comme dans "Fontaine nécrophile coulant d'un piano à queue" (1933), ou encore plus tôt en 1931, le piano apparaît dans "Hallucination partielle. Six apparition de Lénine sur un piano", la tête-apparition prend alors la forme de touche de piano.
Dans "mélancolie", c'est l'art du chant, la voix des anges qui est en question, le baroque, on cherche à toucher le ciel par la grâce de la musique et les anges au visage non-identifiable cherchent à fusionner avec les nuages.
Dans "l'énigme sans fin", la nature morte prend des aspects de vie, dans cette vanité, les objets semblent prendre la forme de visages et à la fois de paysages...

Mais il me semble que le meilleur exemple de corps fusionné est le chant, cette harpe-lyre que nous portons en nous dans notre carapace de chair est le meilleur exemple d'instrument fusionné avec le corps...

à suivre...

Publié dans réflexion

Commenter cet article